Référencement de site Internet: bonnes pratiques SEO

Optimiser un site internet en pensant trop à son référencement dans Google, c’est prendre le risque de perdre beaucoup de temps et d’argent sur le long terme.


Google a publié un guide des bonnes pratiques à respecter pour assurer la bonne compréhension, la lisibilité et le bon positionnement d’une page web dans ses pages de résultats.

Alors que pour certains, c’est devenu une seconde nature, d’autres ne réalisent pas qu’il faut construire sa page web en pensant exclusivement à ceux qui vont la trouver et la lire.
La tentation est grande de rajouter des mots clés ou des phrases qui n’ont pas toujours beaucoup de sens pour l’utilisateur afin d’améliorer le positionnement de la page dans Google.

L’utilisateur qui à affaire à une page difficile à lire s’en retournera chercher son bonheur dans Google: ce dernier finira par se rendre compte que cette page n’intérresse personne et voilà pourquoi des pages sur-optimisées sont introuvables dans les moteurs de recherche.

Les bonnes pratiques de référencement, selon Google

Le titre de la page

Balise Title

Le titre est la partie cliquable (le lien) de l’extrait de la page que Google choisit d’afficher dans ses pages de résultats.
Si le titre contient un mot contenu dans la requête de recherche, ce mot apparaîtra en gras.
Pour assurer le bon référencement de la page dans les résultats de recherche, il est impératif d’inclure le mot clé principal reflétant le contenu de celle-ci dans le titre. Ce ne sera probablement pas suffisant pour figurer dans les premières positions, mais il n’y à aucune chance d’obtenir une visibilité décente de la page dans Google si cette première règle n’est pas respectée.

Le titre de la page doit donner une indication précise du contenu de celle-ci et inciter l’utilisateur à cliquer vers votre site.
Chaque titre doit être unique – Deux titres identiques pour deux pages différentes risquent de pénaliser leurs positions dans les pages de résultats.

Example Page Title

En règle générale, les titres mal formatés ont tendance à inciter l’utilisateur à passer au résultat suivant.

  • Evitez les répétitions de mots clés ou les mots clés en majuscules.
  • Evitez les titres pas clairs ou trompeurs.
  • Evitez les titres à rallonge: Google n’affiche que les 70 premiers caractères.
  • Google peut décider d’afficher un extrait d’une phrase contenue dans la page en guise de titre s’il estime que cet extrait répond mieux à la requête de recherche.

La description de la page

Balise Meta name="description"

La description est une zône de texte de maximum 156 caractères, visible uniquement dans le code source de la page.
Cette zône est parcourue et indexée par les robots d’exploration des moteurs de recherche (crawlers) et doit contenir une description claire et concise du contenu de la page courante.

Si la description contient un mot contenu dans la requête de recherche d’un utilisateur, ce mot apparaîtra en gras.
Pour optimiser le référencement de la page dans les résultats de recherche, il est conseillé d’inclure le mot clé principal et au un mot clé secondaire dans la description. Le texte doit rester lisible et compréhensif
Dans leur pages de résultats, les moteurs de recherche affichent la description en dessous du titre ou peuvent décider d’afficher un extrait de la page, en fonction du critère de recherche de l’utilisateur.

Chaque description doit être unique – Deux descriptions identiques pour deux pages différentes pénaliseront leurs classement dans les pages de résultats.

Meta description example
La zône description est encore souvent négligée ou absente des pages web alors qu’elle représente une occasion unique d’inciter un utilisateur de Google à cliquer sur le lien vers votre site et de vous démarquer de vos concurrents.
Une page web qui contient une description bien rédigée apporte une touche de professionnalisme indéniable par rapport à une description négligée (ex: une succession de mots clés séparés par des virgules), ou pas de description du tout.
Les utilisateurs de Google en tiennent compte avant de cliquer sur un lien de résultat.

L’url de la page

L’url de la page doit être représentative de son contenu et être compréhensible aussi bien par les moteur de rechercher que par un être humain.
Si l’url de la page contient un mot contenu dans la requête de recherche d’un utilisateur, ce mot apparaîtra en gras.

Idéalement, l’url doit contenir des mots clés relatifs au contenu de la page et si possible donner une indication de la structure du site internet.
Pour l’utilisateur, cela permet de se faire rapidement une idée du contenu du site en question.
Pour les moteurs de recherche, cela permet d’inclure le site internet dans telle ou telle catégorie de contenu.
C’est un des nombreux facteurs que Google prend en compte pour décider du positionnement d’un site dans ses pages de résultats.

Example de structure d'url
  • Les url’s sont sensibles à la casse (majuscules / minuscules):
    www.monsite.com/FR/ et www.monsite.com/fr/ sont considérées par Google comme 2 url’s (pages) différentes et seront pénalisées dans leur classement pour duplication de contenu: chaque page doit avoir un contenu unique et un contenu ne peut se retrouver que sur une seule page.
  • Evitez les url’s à rallonge, les paramètres inutiles, les id de session, etc…
  • Evitez les abbréviations: prenez le mot complet, surtout si c’est un mot clé!
  • Utilisez le module de réécriture d’url’s (url rewriting) installé sur votre serveur Web ou chez votre hébergeur web

Optimiser le texte d’ancrage des liens

cliquez ici

Le texte d’ancrage d’un lien est une syntaxe un peu compliquée pour définir le texte qui compose le lien vers une autre page.
Un des nombreux facteurs pris en compte par Google pour fixer la position d’une page web dans ses résultats, c’est la popularité de la dite page web. Cette popularité est calculée (notamment) en fonction du nombre de liens pointant vers cette page.
La popularité est comparée à celles des pages concurrentes pour définir le classement dans les résultats de recherche.

Les concepts de liens et de popularité et l’importance que Google y accorde méritent un chapitre entier à eux seuls: dans le cadre des bonnes pratiques à respecter, contentons-nous de savoir que le texte d’ancrage d’un lien doit contenir le mot clé principal de la page de destination (la page vers laquelle il pointe) et ne laisser aucun doute quant au contenu de celle-ci.

Example de mauvais texte d’ancrage de lien

Example de mauvais lien d'ancrage

Paramètre title du lienLe code html qui permet d’afficher un lien comporte un paramètre “Title” dont il faut profiter pour ajouter une description du contenu de la page de destination. Cette description s’affiche sous forme de bulle lorsqu’on passe la souris sur le lien, sans cliquer.

  • Les pages les plus importantes de votre site doivent être accessibles via un lien direct depuis votre page d’accueil.
  • Banissez les termes génériques du genre “cliquez ici” sans autre contexte ou indication claire quant au contenu présent sur la page de destination.
  • Dans le cas d’échange de liens avec des sites amis, fournissez-leur le texte d’ancrage que vous souhaitez pour les liens vers vos pages.

Headings (h1 – h6)

Balises H1, H2,H3,H4,H5,H6

Les balises headings servent à mettre en évidence la structure du contenu de la page et les éléments les plus importants tels que titre ou têtes de chapitres.
Bien utilisées, les balises headings permettent à l’utilisateur d’évaluer la structure et le contenu d’une page web en un coup d’oeil et décider de s’y attarder ou non.

Une erreur courante consiste à abuser de l’emploi des balises headings dans l’unique but d’améliorer le positionnement d’une page web dans Google. Ceci à pour conséquence de rendre la page un peu compliquée à évaluer en un clin d’oeil et comme l’utilisateur est un peu paresseux, il retournera chercher dans Google plutôt que de perdre son temps.

Et voilà comment, à force de vouloir sur-optimiser une page, on finit par se couper une jambe .

  • Pensez aux balises headings comme à un arbre: le tronc est le h1, les grosses branches basses sont les h2, et ainsi de suite.
  • N’utilisez pas les balises headings en dehors d’un contexte: une balise h3 sur un lien sans autre contenu ne sert à rien pour l’utilisateur.Votre page apparaitra peut-être au dessus de celle de votre concurrent mais si l’utilisateur retourne directement dans Google, celui-ci finira par se demander s’il a bien raison d’afficher votre page à cette position là.

Optimiser les images

Balise img src="/images/mon-image.png" alt="Description de l'image"

Les images ont pour but d’améliorer le design d’une page web et d’augmenter la qualité de l’expérience utilisateur sur le site.
Elles incitent l’utilisateur à cliquer et à consulter plus de pages: les images sont un excellent moyen d’amener un utilisateur là où vous le souhaiter (effectuer ue conversion).

Les images sont aussi un excellent moyen de générer du trafic vers votre site, que ce soit par la recherche en images sur Google (aussi sur Bing dans une moindre mesure) ou par les réseaux sociaux (Pinterest en particulier).

Pour l’utilisateur, c’est presqu’un réflexe: quand il voit une image, il est prêt à cliquer dessus.

Google prends en compte une série de critères pour classer les résultats d’images. Pour espérer figurer dans les 1ères positions, il faut respecter certaines règles de base:

  • L’image doit avoir un nom de fichier qui la décrit.
  • L’image devrait être accessible dans un répertoire dont Google peut se douter du contenu (/images/mon-image.png).
  • Les attributs alt et title (permettant de décrire l’image) devraient être complétés.
  • L’image doit être dans le contexte de la page sur laquelle elle figure.
  • La page sur laquelle se trouve l’image doit disposer d’une certaine popularité
Google apprécie particulièrement de retrouver le même mot clé dans le titre de la page et le nom de l’image.
Une image sur une page avec un thème unique à plus de chance d’apparaitre en tête de résultats.

Le Sitemap

Le sitemap est un fichier au format xml destiné à aider les robots d’exploration à découvrir le maximum de pages de votre site internet.
Le fichier sitemap est généré automatiquement par un outil qui a scanné votre site et est habituellement placé à la racine du répertoire principal.
Le sitemap est habituellement accessible à l’addresse: http://www.votre-site.com/sitemap.xml

La présence d’un sitemap n’est pas synonyme d’amélioration du référencement du site dans les pages de résultats des moteurs de recherche, mais elle contribue à renseigner ceux-ci sur l’existence des pages au sein de votre site et de ce fait, permet d’augmenter le traffic.

Une structure de site et une navigation bien pensées permettent d’arriver au même résultat pour les robots d’exploration et apportent une valeur ajoutée indéniable à l’expérience des utilisateurs lors de leur visite sur votre site.

Le fichier robots.txt

Le fichier robots.txt est un fichier texte destiné à renseigner les robots d’exploration d’un ou plusieurs moteurs de recherche sur les pages, url’s et répertoires auxquels ils ne peuvent pas accéder.
Le fichier robots.txt contient des directives d’exclusion et ne garantit en aucun cas une amélioration du positionnement de votre site dans les résultats de recherche.

Cependant, il permet d’interdire l’exploration de certaines pages que Google pourrait considérer comme duplication de contenu.

Les pages de résultats, listes, catégories, tags d’un site web comportent souvent du contenu identique à celui des pages auxquelles elles font référence.
Dans certains cas, il peut-être utile d’éviter leur indexation via le fichier robots.txt.

Toute la documentation sur les directives du fichier robots.txt est disponible ici

Page d’erreur personnalisée

404 not found

Une page d’erreur personnalisée permet à l’utilisateur de poursuivre sa visite sur votre site, au cas où, pour une raison ou l’autre, le serveur web ne peut répondre à la requête correctement.
Soit parce que la page est introuvable, soit parce qu’une erreur dans le code en empêche l’affichage.

Une page d’erreur personnalisée permet également de signaler aux robots d’exploration que la page n’existe pas ou que l’url courante ne doit pas être indexée.

Une page d’erreur personnalisée comporte un texte signalant que la page est en erreur, un lien vers la page d’accueil et éventuellement les sections principales du site et un champs de recherche.

L’absence de page d’erreur personnalisée et l’affichage d’erreurs incompréhensibles fait mauvais genre et donne un sentiment de négligence, ce qui est assez mal venu dès lors qu’on est fournisseur de service et que l’on veut projeter une image de qualité.

Laisser un commentaire